© Cécilia Nilsdotter
Alors qu'elle étudiait le droit, Diane Vo Ngoc tomba dans la marmite de la photographie argentique. Une exposition met à l'honneur des tirages de l'agence Magnum. Le choc et le pouvoir des photos : c'est le déclic. Depuis 2012, la photographie argentique est devenue son mode d'expression favori. Diane dévoile ses découvertes et ses expérimentations au travers de sa chambre photographique. Capturer un instant avec minutie, voyager dans le dépoli, le suspense avant la révélation de l’image, ce type de prise de vue est tellement hypnotisant. Elle explore diverses possibilités : la pratique du polaroid, les procédés anciens (collodion humide, le procédé van dyke). 
Sa famille portant la marque de la guerre, la photographie devient un prétexte pour rêver d’un idéal pacifiste. Chaque cliché est une invitation à s’ouvrir à la beauté des cultures. Explorer des histoires de par ses voyages et ses rencontres, découvrir des traditions artisanales occupent ainsi une place déterminante dans les images de Diane.
Sa première série « Notes traditionnelles du monde » narre les pratiques musicales de différentes cultures, certaines d’entre elles sont parfois rares et méconnues, d’autres en péril. Discrètes, car enseignées par l’oralité en dehors du système d’écriture, elles représentent un héritage sensible et précieux.
 « Paper Exploration », la série suivante, nait de la curiosité portée à l’artisanat du papier du monde et des coutumes vestimentaires d’ailleurs. De manière insoupçonnable, chaque papier fait main est issu d’une technique ancienne transmise de génération en génération ou d’une association qui créé des opportunités d’emplois pour les populations locales. Tout comme le papier, le costume traditionnel porte la trace d'un vécu et de symboles propres à sa culture. Porter ce type de costume est l’occasion donnée à des femmes de divers pays de témoigner de leurs souvenirs.

Gérald Vidamment, rédacteur en chef « Compétence Photo »
 « À l’origine était l’image, que l’homme réussit dès l’Antiquité à faire apparaître en utilisant une camera obscura, avant de parvenir, plusieurs siècles plus tard, à la fixer durablement sur un support grâce à la ténacité d’inventeurs tels que Nicéphore Nièpce.
À l’origine de la série Paper Exploration est, à l’inverse, le papier comme support de transfert d’émulsions réalisées avec une chambre photographique alimentée de films Polaroid périmés ; car depuis plusieurs années, la photographe Diane Vo Ngoc n’a eu de cesse qu’elle parte en quête de papiers artisanaux provenant du monde entier. Fabriqués à partir de pâte de murier, de chiffons en coton, d’écorce de lokta, de farine de riz, de cosses de cacao, de fibres de roseaux, de papyrus ou encore de tissu recyclé, ces papiers aux multiples usages constituent le point de départ de son travail photographique. Il consiste en effet à réaliser, pour chacun d’entre eux, le portrait d’une femme du même pays d’origine et vêtue d’un costume traditionnel, ce dernier étant conservé depuis toujours dans la famille de ce modèle d’un jour.
Au-delà d’une simple galerie de portraits, la série de Diane Vo Ngoc nous invite à découvrir ou redécouvrir les coutumes vestimentaires, d’un continent à l’autre, de l’Angola à la Corée, de la Russie au Pérou, de l’Inde au Japon. Souhaitant nourrir la mémoire du savoir-faire, la photographe bâtit ainsi de véritables passerelles entre les cultures du monde tout en nous sensibilisant à l’importance de leur préservation.
En figeant de la sorte un instant de l’histoire de chacune de ses femmes, de chacun de ces peuples, sur un support unique confectionné à la main, la série Paper Exploration illumine avec délicatesse la fragilité de nos héritages. »

EXPOSITIONS
novembre 2019 : Conférence au Salon de la photo, démarche artisanale à la chambre et au polaroid
novembre 2019 : Galerie l’Entrée des Artistes (Paris, France)
novembre 2018 : Corps et Âmes - Galerie l’Entrée des Artistes (Paris, France)
février 2018 : Floral Meditations - Art Capital - Grand Palais (Paris, France) 
février 2017 : Paper Exploration - Art Capital - Grand Palais (Paris, France) 
juillet 2016 : Paper Exploration - Rencontres d' Arles - Galerie Little Big Galerie (Arles)
juin 2016 : Paper Exploration - Galerie Rastoll (Paris, France)
mars 2016 : Paper Exploration - Galerie Nast à Paris (Paris, France)
mars 2015 : World Traditional Notes - Expolaroid (Levallois-Perret, France)
novembre 2014 : World Traditional Notes - Salon de la Photo (Paris, France)
novembre 2014 : World Traditional Notes - Echappées Belles - Galerie Beaurepaire (Paris, France)


Back to Top